amour courtois, Carl Gustav Jung, housse de couette, licorne, licornes, linge de lit, parure de lit -

La Dame à la Licorne et Le Chevalier au Lion - Billet n°6

  Collection Chamanisme

 

 Esotérisme courtois

A la Bibliothèque nationale il existe un manuscrit du temps de l'amour courtois. Ce "Roman de la Dame à la Licorne et du Chevalier au Lion" nous conte l’histoire d’une princesse qui était si belle et si pure que le Dieu d’amour lui fit présent d’une licorne. Elle fut désormais appelée «la blanche dame qui la licorne garde». Elle devint la dame de cœur du beau chevalier. En l’honneur de sa bien-aimée, le chevalier partit à l’aventure à travers le monde connu de ce temps. Lors d'une chasse, il captura et apprivoisa un formidable et redoutable lion. En attente de son bel ami, la Dame à la Licorne reçut un jour la fausse et mauvaise nouvelle de sa mort, et crut mourir de déplaisir. Informé de la chose un homme sans coeur, seigneur de terres alentours, en profita pour l’enlever afin de la faire sienne. A son retour et croyant à sa mort, le Chevalier au Lion fut comme frappé d'une langueur extrême. Bientôt sa profonde souffrance lui faisait entrevoir les méandres de la folie qui le guettait désormais à chacun de ses pas. Après moult combats intérieurs, il se ressaisit et reprend pleinement ses esprits. Il apprend finalement la réalité des faits et part à l’assaut du château du ravisseur. Il libère sa bien aimée et les voilà quittant tous deux le château maudit, la dame montée sur la licorne, le chevalier sur son lion.

Parure Housse de Couette Licorne au Château

Licorne au Château

 

Le couple du lion et de la licorne

C'est ainsi que l’amour courtois a donné un profond sens au couple du lion et de la licorne. Par son pelage d’un or éclatant dans beaucoup de blasons, par sa crinière flamboyante, le lion est un animal solaire. C’est en héraldisme un animal qui désigne le sexe masculin tout comme le cerf. Il signifiait donc avant tout le courage et la force.
La robe de la licorne est d’une blancheur lunaire et bien entendu à cause du cycle menstruel de 28 jours de moyenne, la lune est associée à la féminité. De plus, l'animal étant très proche des jeunes vierges, s'affirme comme la pureté et la chasteté.

Mystère alchimique des épousailles

Ces symboles masculins et féminins, solaires et lunaires, se retrouvent justement dans les tentures de "La Dame à la Licorne", datant de la fin du XVème siècle. Lions et Licornes accompagnent les deux époux sur chacune des six tapisseries. Cette symbolique n'est pas anodine et exprime le mystère alchimique des épousailles.

La Dame vierge est la manifestation de la Sagesse et de l'éternel féminin. Elle est l'âme de la chevalerie, mieux encore "Isis dévoilée" pour le connaissant. Sur ses tentures les protagonistes, représentent donc le "Mercure" (la Licorne) et le Soufre (le Lion) participant au processus alchimique afin de produire "le Soleil et la Lune", c'est à dire l'or et l'argent.

Parure Housse de Couette Licorne Bleue galaxie

Licorne Bleue Galaxie

 

Un ésotérisme alchimique expliqué par Jung

Carl Gustav Jung s'intéressa grandement à la philosophie alchimique de la fin du Moyen-Âge et il y trouva matière à mieux comprendre le dynamisme de transformation de l'âme humaine. Il comprit qu'il transparaissait dans cette symbolique alchimique plus que des opérations de cornues et de fourneaux. Cette alchimie lui révélait fondamentalement toutes les métamorphoses possibles en l'intériorité de l'être. La personnalité peut-être tout d'abord transformée en "un métal plus noble" et ensuite littéralement transmutée lors des épousailles entre le Moi supérieur (ou conscience divine) et le moi inférieur.

Un langage moderne adapté aux consciences actuelles

On voit bien que Jung s'est essayé à retranscrire, en un langage moderne et contemporain, des vérités éternelles connues depuis la plus haute antiquité, entre autre, des sages de l'Inde millénaire. C'est probablement là sa plus grande contribution au monde occidental; il a ainsi apporté, par l'intermédiaire de sa propre quête, une forme de science de l'égo adaptée à la compréhension d'esprits devenus trop limités par la modernité et d'un cartésianisme exacerbé.

Une terminologie obsolète

Nous ne pouvons donc affirmer que le Chevalier et son aspect solaire (le Lion) est le "moi conscient" et la Dame à la Licorne "le moi inconscient". Cela serait trop se limiter et grandement se fourvoyer. Si les termes "conscient" et "inconscient" ou même "inconscient collectif" furent une avancée au XXème siècle, ils sont devenus aujourd'hui un grand "fourre-tout" surtout pour les consciences qui ont profondément soif de mieux se comprendre.

Puisse nous parler et décrire un tel processus celle ou celui qui a vécut ces épousailles dans l'intériorité de l'être. Le reste n'est que conjectures et simagrées de la personnalité.

Draps et Merveilles

Tous les articles de notre Blog "Au Royaume des Licornes"

 Si vous avez la moindre question, n'hésitez pas à nous envoyer un message via notre formulaire de contact

Ou si vous désirez vous inscrire pour recevoir tout de suite 10 % de réduction dès 50 euros d'achat, laissez-nous votre Email au bas de cette page ou remplissez notre popup d'entrée sur notre site. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

 

 

 


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés